Présentée par Rosemonde

Sylviane n’a pas son pareil pour évoquer le quotidien et transformer l’ordinaire en extraordinaire. Elle partage avec enthousiasme, franchise et humour sur tout ce qui la passionne : la lecture, la musique, les comédies musicales, les artistes, les trucs de fille, les ballades, les box en tout genre et même les aquariums. Un choix hétéroclite à l’image d’une femme curieuse et amoureuse de la vie. Elle a ceci d’extraordinaire de savoir mettre en lumière tout ce qui mérite de l’être.

Interview

Pour qui votre premier sourire de la journée ?

Pour Alexandre, mon compagnon, quand il vient me réveiller. Ou pour Extazy, ma chatte, si elle a décidé d’être chiante. C’est selon, le premier qui vient m’embêter ! ☺

Rat des villes ou rat des champs ?

Incontestablement rat des champs. J’exècre la ville et toute sa population qui s’agite, ça me stresse.

Si vous regardez par la fenêtre que voyez-vous ?

Un rond-point avec une jolie statue, et des arbres.

Sylviane_vue

Qu’est-ce qui rend votre ordinaire extraordinaire ?

La vie tout simplement, et tout ce qu’elle met sur mon chemin : les rencontres, les opportunités qui tombent d’on ne sait où… Et surtout quand même un bon paquet de chance. Les fées ont dû se pencher sur mon berceau. ☺

Que faites-vous de votre vie ?

Je la brûle par les 2 bouts ! Je déteste m’ennuyer, alors je cumule les activités, pas forcément toutes à en même temps heureusement : blogueuse, modératrice sur différents sites internet, modèle photo…

Réussissez-vous à vivre de vos passions ou à faire vivre vos passions ?

C’est déjà bien de réussir à les faire vivre. Si j’en vivais, pas sûr que la passion reste : je déteste les obligations.

Le talent que vous aimeriez pouvoir amplifier ?

Pour l’amplifier, encore faudrait-il en avoir ! A part le don d’être chiante, je ne vois pas ce que je pourrais amplifier.
Par contre, je rêverai de savoir chanter (un minimum juste, ça serait déjà bien) pour pouvoir chanter chez moi la musique à fond. ☺ Et puis danser aussi.

La rencontre ou l’événement qui a tout changé ?

Il y a plusieurs rencontres qui ont eu une importance toute particulière dans ma vie :

Celle avec mon ami Christophe, qui en une soirée a remis ma vie en ordre ☺

Celle avec Dove Attia (oui, le producteur de comédies musicales). Un homme vraiment formidable, humain… Grâce à lui, je sais que mes rêves les plus fous peuvent un jour prendre vie, ça n’a pas de prix !

La chose la plus extraordinaire que vous ayez accomplie ?

C’est bien là le hic, je n’ai rien fait de vraiment extraordinaire, ou alors je ne m’en suis pas rendu compte.

La chose extraordinaire que vous rêvez de réaliser ?

Un doux rêve sur lequel j’avais commencé à travailler, et dont l’ampleur de la tâche m’a fait peur : monter une comédie musicale. Il n’est pas improbable que j’y revienne un jour, quand ce sera « le bon moment ».

Chat, chien ou poisson rouge ?

Actuellement chat par la force des choses. Mais mon amour premier va vers les chiens, plus affectueux et démonstratifs.

Avec une baguette magique pour la planète, que faites-vous ?

Je transforme les week-end en jours 2 fois plus longs. ☺

Non, mieux ! Je fais revenir le monde à l’heure du troc. Comme ça pas d’argent, pas besoin de travailler pour en avoir, et chacun ferait ce qu’il veut. ☺

La personne extraordinaire que vous aimeriez retrouver là-haut ?

Mon grand-père maternel. Je n’ai pas eu le temps de le connaître, il paraît que je lui ressemble.

L’oeuvre qui nous parlerait un peu de vous (livre, chanson, musique, tableau, etc.) ?

Mon blog

Sylviane_LaMenagereTrentenaire

Un livre : Madame Bovary de Gustave Flaubert. Le personnage d’Emma me fascine.

Une série : Glee

Un tableau : Kenshi, une toile d’Eva Lhyn dont j’ai d’ailleurs une représentation chez moi.

Sylviane_eva-lhyn

Le lien sur lequel vous aimeriez nous faire cliquer ?

Une jolie vidéo dont je ne me lasse pas : Signs

Qu’est-ce qui fait d’un rendez-vous un moment extraordinaire ?

Oula, c’est philosophique ça, non ? C’est assez indescriptible : il faut la personne et/ou le lieu et/ou le moment adéquats. Un peu comme une rencontre amoureuse, quoi.

Quel âge a votre âme ?

Quelque chose comme 5/6 ans, l’âge de l’insouciance.

Ce que vous aimeriez que l’on retienne de vous ?

Une douce folie et un caractère fougueux, passionné.

Actualité et liens

Mon blog La ménagère trentenaire

facebook twitter hellocoton2 googleplus youtube

Passage de témoin

Pour que l’histoire continue, merci de nous présenter une personne extraordinaire à vos yeux à qui vous aimeriez passer le témoin, en nous racontant pourquoi.

Christophe est quelqu’un d’hors du commun, qui est rapidement devenu indispensable à ma vie. Il a été l’élément déclencheur de tournants importants de ma vie, pour le meilleur. C’est quelqu’un de calme, posé, à l’écoute et de bon conseil. Je peux clairement dire que grâce à lui j’ai évolué dans un monde bien plus sain.

Myriam Paramelle, alias « Malyzarie » est une créatrice de bijoux à base de métaux hors pair. Elle est capable de répondre à toutes mes folies et de les transformer en objets uniques, qui me ressemblent. J’admire son savoir-faire. Elle est également douée avec les pinceaux, en témoigne l’un de ses tableaux que j’ai chez moi.

Dove Attia. Dove est une personne pour qui j’ai un profond respect. Malgré sa notoriété, c’est une personne ouverte aux autres, prête à donner de son temps. Je n’oublierai jamais notre conversation autour d’un café, en toute simplicité. C’est un homme passionné par ce qu’il fait, avec un esprit sans cesse en ébullition, un peu comme moi. C’est un peu mon exemple dans la vie.

Kimi, parce qu’elle a un cœur énorme, qu’elle est rassurante, simple, toujours de bonne humeur, a des tas d’anecdotes… C’est une bouffée de vie qui vous tombe dessus quand elle est dans les parages.

Phil Nouros est un photographe pour lequel j’ai posé à plusieurs reprises. C’est quelqu’un qui sait exactement ce qu’il veut, au détail près, et j’aime ce sens de la perfection absolue. Même s’il ne le sait pas encore, c’est quelqu’un qui m’a apporté énormément de confiance en moi au niveau de mon image. Il ne voit pas que l’enveloppe charnelle, mais l’harmonie d’un ensemble. Grâce à lui, j’ai appris à ne plus me fixer sur l’apparence de mon corps, mais sur ses mouvements, l’arrondi de ses courbes… et à m’apprécier.